Alors voilà, l’autre jour au cours d’un atelier sur les Arcanes Majeurs, j’ai eu une sorte d’épiphanie ! Et si, comme pour le Pape et la Papesse, l’Empereur et l’Impératrice ou encore le Soleil et la Lune, d’autres Arcanes Majeurs du tarot se retrouvaient à former un couple ? Alors certes, on est sur un concept très hétéronormé du couple, mais rappelons quand même que le Tarot Rider-Waite-Smith a plus de 100 ans, et qu’à cet époque on ne songeait même pas encore au droit de vote… enfin si, un peu puisque l’illustratrice du RWS faisait partie des Suffragettes… Mais revenons à nos moutons…

Alors voilà, aujourd’hui j’ai envie de te parler d’une théorie – un peu fumeuse ou peut-être carrément foireuse, mais Yolo – que j’ai concernant le Bateleur et la Force en tant que couple. Bah oui, tu ne seras pas sans remarquer quelques similitudes dans ces deux lames, et c’est de ça dont je vais te parler pour étayer mon propos aujourd’hui !

Le Bateleur
La Force

La première chose qui nous frappe entre les deux, c’est certainement le fond jaune bien bien visible, hein ! Bon tu me diras, il est aussi présent sur d’autres lames comme le Mat, l’Impératrice ou encore le chariot, et une petite dizaine de Mineurs… Mais voilà, le jaune c’est la couleur de la lumière, de la clarté et de la chaleur (set du soleil, duh!). Et si seulement 17% des lames ont un fond jaune, c’est pas pour rien figure-toi. Parce que tu savais qu’on associe aussi le jaune aux contacts humains ?

Toujours au niveau des couleurs, j’ai remarqué que la table et le lion sont du même ton marron/rouge chelou. Tu me diras qu’un lion c’est brun et une table c’est en bois (donc plutôt brun globalement). S’il n’y avait certes pas à l’époque autant de coloris différents que maintenant, on peut quand même tout à fait imaginer que la table ait pu être noire ou le lion rouge. Et pour les illustrateurs, c’est jamais un hasard d’utiliser une couleur plus qu’une autre, surtout dans un objet symbolique tel que le tarot ! S’il n’y avait que ça, encore, ça serait au mieux une coïncidence, au pire un choix graphique. Mais voilà, on retrouve d’autres choses.

Parmi toutes les tenues qu’auraient pu porter nos 2 protagonistes, ils se trouvent tout deux vêtus d’une grande robe blanche à manches longues. A croire qu’ils ont fait leurs achats ensemble chez Kiabi !! Et ça aussi me fait dire qu’ils on un lien bien plus important qu’on ne veut bien le croire. Et puis la robe blanche c’est toute une symbolique autour du mariage et de l’union, mais pas que, puisqu’à l’époque romaine, le blanc était symbole de l’initiation et était régulièrement porté par des aspirants candidats (à un poste, un mariage, un examen…).

Je reste encore dans l’ultra obvious, mais tu auras certainement aussi remarqué les symboles de l’infini que partagent ces deux lames, et qui, pour le coup, sont les deux seuls à porter de cette façon ostentatoire au-dessus de la tête. Serait-ce une façon de rappeler que ce qu’ils partagent est bien plus grand que tout le reste ?

Enfin (et je vais m’arrêter là !) on retrouve les mêmes fleurs au-dessus et en dessous du Bateleur, que sur la couronne et à la taille de la Force, qu’on imagine être des lys et des roses. Si le lys se situe entre pureté et amour, la rose rouge elle parle de passion et de fidélité ! Et tu sais sur quelle autre lame on retrouve des lys et des roses rouges ? AUCUNE !

Alors voilà, J’étais partie sur l’idée que les deux zozos étaient en train de se rendre à leurs fiançailles, ou un truc du genre, ou que même s’ils ne s’étaient pas encore rencontrés, ils sont probablement prédestinés l’un à l’autre. Et ce serait tout à fait logique puisque, quelque part, ils se complètent un peu, de la volonté du Bateleur à la douceur de la Force. Mais ça, il n’y a que Pamela qui peut nous le confirmer, et à moins que tu aies en ta possession une machine à remonter le temps, ça ne restera que suppositions !