C’est une question qui m’est souvent posée en boutique ou même en atelier : “mais bordel c’est quoi la différence entre tarot et oracle ?” Bon ok, les gens me parlent rarement comme ça, mais n’empêche cette question revient beaucoup !

Avant tout, je pense qu’il est intéressant de se poser la question de ce qu’est un oracle. Parce que bon, à l’origine, le mot Oracle désigne la réponse qu’une divinité donnait à ceux qui la consultaient, d’où l’expression de consulter l’oracle. Puis on sait pas bien à quel moment ça a dérapé et qu’on a donné ce nom à des morceaux de bois, de pierre ou de carton qui sont devenus les supports de divinations préférés des instagrameuses ! Et de nos jours, ce que l’on appelle les Oracles sont des jolis jeux de cartes illustrés ou simplement avec de chouettes textes, qui peuvent servir à tout un tas de choses, du développement personnel à la divination.

Du coup, si tous les tarots sont des oracles, tous les oracles, eux, ne sont pas des tarots ! Tout ça pour la simple et bonne raison que, absolument tous les tarots auront la même structure de 78 cartes, composée de 22 arcanes majeurs et de 56 arcanes mineurs, quel que soit leur design. Alors oui, dans de rares cas tu peux trouver des tarots composés uniquement des 22 arcanes majeurs, qui seront encore considérés comme des tarots bien évidemment, mais c’est pas souvent hein. Et tous les jeux qui n’ont pas cette composition sont des oracles. That’s all.

Les oracles, donc, ont la structure qu’a bien voulu leur donner leur auteurice, ce qui fait que, en dehors d’une collection, il n’y a pas deux oracles qui ont le même fonctionnement. Je dis bien en dehors d’une collection, parce que, par exemple si tu prends les oracles d’Isabelle Cerf, ils fonctionnent tous de la même façon et ont tous plus ou moins le même design. Il n’y a donc, dans les oracles pas de nombre de cartes défini, ni de format pré-établi.

D’un point de vue utilisation, on est sur quelque chose d’assez similaire. Pour autant, je trouve (et c’est mon avis perso) qu’avec un tarot tu as plus de libertés qu’avec un oracle, pour la simple et bonne raison que tu peux interpréter tes tirages uniquement avec ton intuition. Alors que bien souvent, les oracles ne laissent pas trop de libertés dans l’interprétation étant donné qu’ils ne sont pas très picturaux. Attention, je ne généralise pas ici, puisque par exemple si tu prends un Lenormand ou bien mon doudou oracle, le White Fox, ils tapent, eux direct dans ton intuition.

Et puis surtout, un tarot, à mon avis, ça s’étudie, ça s’apprend, ça se pratique. Alors qu’un oracle, ça peut s’utiliser en one shot, tu tires une carte et tu lis le livret qui l’accompagne, done. Encore une fois, j’émets un jugement, pas uniquement parce que je suis team tarot, mais aussi parce que la plupart des oracles que je vois passer fonctionnent de cette façon : une carte = un message.

Si je suis autant team tarot c’est aussi que grâce à celui-ci, tu peux faire fonctionner plusieurs cartes ensemble dans un tirage, alors que pour beaucoup d’oracles c’est vachement plus compliqué. Et puis même si le tarot peut paraître rigide de par sa structure unique, chaque lame a une palette de significations qui s’élargit avec chaque deck publié. C’est d’ailleurs ça que j’aime par dessus tout dans le tarot, voir les interprétations des différent.e.s auteurices d’une seule et même carte. Voir comment on peut partir d’un symbole universel pour y ajouter sa patte et le rendre plus intime et personnel.

En résumé :

  • Tous les tarots possèdent 78 cartes (ou 22 Arcanes Majeurs), s’étudient, et s’interprètent à l’intuition
  • Les oracles sont de composition libre, et délivrent des messages précis qui demandent peu d’interprétation

Alors, plutôt team tarot ou oracle ?