L’amoureux, Les amoureux. Encore une carte qui m’inspire pas des masses. Peut-être parce que je suis foncièrement pas un être émotionnel et que l’amour c’est un concept un peu méta pour moi. Ou peut-être que cette lame est trop attendue avec ses refs à Adam et Eve, l’Eden, toussa…

J’sais pas. Ça me dit trop rien…

Bon allez, je réfléchis en profondeur à cette lame, cerveau mets-toi en route !

Trois personnages, un ange et deux humains en contrebas. Le serpent, toussa… C’est marrant, elle ressemble pas mal au Diable dans sa construction. Mais du coup ça me pose la question de savoir si on focus sur l’ange ou sur les deux autres. Non parce que dans la lame du diable, c’est pas forcément sur les deux bonshommes enchainés qu’on met l’accent, mais bien sur la créature qui les surplombe. Bah ouais, même son nom l’indique !

Du coup, si je m’intéresse à l’ange, ça dit quoi ? Je sais pas pour toi, mais il me donne l’impression d’être un genre de médiateur entre ces deux personnages. Auraient-ils des problèmes de communication dans la vie ?

Tu l’auras compris, cette semaine, on va partir de l’arcane numéro VI pour parler d’amour, de relations et de communication !

Si tu as un jeu de tarot sous la main, fais pause et sors Les amoureux de ton deck, et sinon, fie-toi à moi…

Je suis intimement convaincue que la plus grosse problématique de notre société actuelle, c’est la communication. Ou plutôt le manque de communication ! Je sais pas toi, mais quand je regarde une série et qu’il y a un drama parce que Josette à pas dit à Micheline qu’elle partait en vacances avec Roger, ça me fout le nerfs. Genre dans les séries, la plupart des dramas partent d’une mauvaise communication.

Et dans la vie c’est pareil ! On dit pas les choses franchement, ou même pas du tout, alors qu’on gagnerait à le faire ! Mais que veux-tu, la société nous a élevé.e.s comme ça, et bien souvent à cause du paraître, on parle pas. Et c’est bien dommage.

Parler, communiquer, pour moi c’est la clef de tout. Genre réellement tout. Pour la plupart d’entre nous dans les sociétés occidentales, on a été doté de la parole, on a appris à écrire ou a signer, et ce sont des outils puissants et gratuits qu’on a à notre dispo et qui peuvent servir à tout. Absolument tout !

Mais bordel pourquoi on s’en sert pas ?

Revenons un peu sur nos amoureux. En me basant sur le classique RWS, j’ai la sensation qu’iels sont en pleine embrouille. Ce qui me fait dire ça, c’est qu’iels ont les mains écartées vers le bas comme s’iels étaient en train d’essayer de plaider leur cause ou d’exprimer leur point de vue un peu. Au-dessus d’eux, l’ange, iel, lève les mains un peu comme pour dire “calmos les loulous, on va discuter”. Un genre de médiateur quoi.

Discuter. Parler. Bavarder. Communiquer. Causer. Converser. Dialoguer. Et j’en passe. J’crois qu’on a assez de mots dans la langue française pour parler du fait de parler ! Alors parlons peu, mais parlons bien !

Communiquer, en somme, c’est comme une équation. On part d’une pensée qui se transforme en message lorsqu’elle est verbalisée. Déjà entre les deux y’a potentiellement une perte ou une rétention d’information qui fait que le message se transforme. Et puis l’étape suivante, ça va être l’interprétation du message par son destinataire. Parce que oui, nous sommes des homo-interprétus ! Des êtres incapables de ne pas interpréter ce que nous voyons, ou ce que nous entendons.

Interpréter, c’est donner un sens à un geste, un comportement, une phrase ou encore une image. Et parfois le sens qu’on donne n’est pas le même que la personne qui a envoyé le message. D’où pas mal de soucis de communication ou de compréhension ! Et en plus, si on est pas dans un bon mood, on a une forte tendance à interpréter de la mauvaise façon. Du coup, ça aide pas ! Parce que oui, c’est important de le noter, notre état émotionnel influe sur notre capacité à interpréter les messages.

Alors voilà, nos amoureux là, ils nous apprennent peut-être en fait à mieux communiquer, avec bienveillance et empathie, en se mettant dans les sandales de la personne en face pour essayer de comprendre comment ça se trame dans sa tête avant d’foncer dans l’tas là !

Mais l’expression n’est pas que verbale dans la vie. Il y a quelques temps, j’ai entendu parler d’un concept qui a changé mes relations, et ma façon de communiquer avec l’amoureux notamment. Tu connais “Les 5 langages de l’amour” ? C’est une théorie que j’ai connue via le podcast du coach Gianni Bergandi. On considère que pour exprimer son amour, autant à son/sa bien-aimé.e qu’à ses proches, il y a 5 façons de faire.

D’abord, on a les mots doux. Exprimer son amour avec les mots, ça parait assez évident.

Ensuite, le contact physique. Se faire des câlins, se cajoler, etc…

Puis, on trouve les moments de qualités. Il s’agit de passer de bons moments ensemble, genre en discutant longuement, en faisant une activité ensemble, etc…

Le langage suivant est celui des cadeaux. On s’offre des petites choses, même 3 fois rien, genre une tablette de chocolat qu’on a chopé en courses et dont on s’est dit qu’elle ferait plaisir à notre moitié.

Enfin, rendre service est une autre façon d’exprimer son amour. Genre quand tu gardes les chats de tes meilleurs potes, ou que tu fais à manger à ta mère parce qu’elle a pas le temps en ce moment.

Comme je te le disais, ces 5 langages, sont des façons non-verbales, pour la plupart, d’exprimer son amour à quelqu’un.e. L’idée ici, c’est d’identifier ton ou tes langages à toi, comment tu exprimes ton amour aux autres, mais aussi de déterminer comment tes proches expriment leur amour eux aussi.

Par exemple, chez l’amoureux, on retrouve pas du tout le langage des mos doux, alors que c’est quelque chose que j’utilise beaucoup. Du coup comme on a pas ce langage en commun, c’est parfois difficile de lui faire comprendre avec des mots que je l’aime. A l’inverse, je n’ai pas du tout le langage du contact physique alors que chez l’amoureux il est très présent. Une fois que j’ai eu compris cela, je me suis adaptée à son langage et la communication est passée dix fois mieux.

En fait c’est un peu comme si tu lui parlais en allemand et qu’iel te répondait en mandarin. Y’a un moment on peut pas se comprendre les gars !

J’ai aussi identifié les langages de certain.e.s ami.e.s pour m’adapter à elleux (mais ça, ils le savent pas…)

Tout ça pour dire qu’il y a mille façons de communiquer, et que faut pas hésiter à y aller franco parfois, le tout étant de s’adapter à son auditoire pour pouvoir se faire comprendre et éviter les écueils au max.

Mais les amoureux, c’est pas juste à propos du couple, de la communication aux autres. C’est aussi une lame qui parle de sa relation à soi-même. Parce que, et c’est pas une nouvelle, aucune relation dans nos vies ne peut exister sans nous. Si nous n’allons pas bien, nos relations en pâtissent. Alors pourquoi passer autant de temps à essayer de faire en sorte que tout le monde aille bien, excepté soi-même ? Sans déconner, jamais tu parlerais à ton/ta meilleure pote comme tu te parles à toi-même ? (et si c’est le cas, j’pense qu’iel serait déjà parti.e !)

Je crois que les amoureux veulent bien plus pour toi. Bien plus que ce que tu peux te donner actuellement. Iels sont là pour te rappeler que toi aussi tu peux être en harmonie, alors prends quelques instants en tête à tête avec toi-même pour voir ce dont tu as besoin.

Alors, ça dit quoi ?

Si tu as des questions ou des choses à dire à propos du sujet du jour, n’hésite pas à m’envoyer un petit mail, message, vocal ou ce que tu veux, je serais ravie d’en discuter avec toi.